La Gaule de la Berche

Calme et discrète, mais ce sont des spécificités propres à la pêche, La Gaule de la Berche n’en demeure pas moins une association active et dynamique. La première édition de ce journal nous donne cependant l’opportunité d’effectuer plusieurs rappels et de livrer diverses informations.

De futurs aménagements paysagers

Créée en 1982, à l’initiative de quelques anciens du village dont Pierrot LOMBARD, Alphonse PFISTER et Pierre FALCO aidés en cela par des amis des localités voisines, l’association gère deux des plans d’eau communaux. Eh oui_! bien que majoritairement en carpe-10pente la commune a la singularité de posséder sur son territoire, et plus particulièrement dans la plaine, trois étangs, deux en rive droite de l’Isère les étangs de la berche et un en rive gauche le grand Glairon. Les premiers sont gérés à titre privé par notre association quant au troisième c’est l’AAPPMA du Cheylas qui en a la responsabilité.Berche-1
Les plans d’eau de la Berche, d’une superficie approximative de 5 ha, ont été creusés au début des années 1980. Ce sont des gravières reconverties en domaine piscicole. Elles vont par ailleurs faire l’objet, dans le cadre des travaux du projet Isère Amont d’aménagements paysagers et environnementaux afin de valoriser ce milieu naturel.
Ces étangs restent facilement accessibles et offrent aux pêcheurs et non-pêcheurs un lieu de détente et de promenade très apprécié, trop parfois_! L’association s’efforce de maintenir le site propre et accueillant, malheureusement le vandalisme et la bêtise humaine n’ont pas de limites.

Pour pratiquer toute l’année

La pratique de la pêche y est autorisée toute l’année, sauf l’hiver en cas de gel des étangs ou lors des fermetures spécifiques. Elle est permise pour tout détenteur d’une carte annuelle que l’on peut se procurer auprès de l’épicerie du village, du bar de la mairie, encore au bar du Touvet Le Duo ou à Crolles dans le magasin Avenir Pêche. L’association enregistre chaque année plus d’une centaine d’adhésions.
Cinq lâchers de truites d’environ 100 kg chacun, avec parfois des pièces exceptionnelles, sont effectués lors des cinq premiers mois de l’année. En fin d’année et selon l’état des finances un approvisionnement supplémentaire de différentes espèces complète ces déversements. Il s’agit d’apporter en plus de la reproduction naturelle une quantité autre de poissons fourrage qui sera prélevé par les pêcheurs ou hélas, depuis quelques années maintenant, par des prédateurs protégés_: les cormorans.
La faune piscicole se compose principalement de poissons blancs (gardons, rotengles, tanches, tanche1carassins, brèmes, carpes, amours blancs), et de carnassiers (truites, perches, brochets et black-bass). Quelques indésirables poissons chats viennent parfois sur l’amorce.

Venez vous initier

Chaque année des matinées d’initiation à la pêche sont organisées en direction et en collaboration pour les enfants du centre de loisirs de la commune. Différentes manifestations viennent animer les lieux. Elles se concrétisent le plus souvent par des concours de pêche au coup ou des safaris.

Cette année un safari truites a été organisé le samedi 3 mai dernier. Pour le futur, des animations en collaboration avec le comité des fêtes sont à l’étude. Ces projets feront l’objet d’une information spécifique en temps opportun. Ces manifestations seront ouvertes à tous.

Si vous cherchez un lieu de promenade rafraîchissant, trouver ou retrouver un peu de sérénité, n’hésitez pas à nous rencontrer, avec ou sans cannes à pêche_!