Visite à la ferme d’Olga et Gérard

Il y a toujours un peu d’agitation et d’effervescence dès que les journées rallongent.

C’est le printemps, un nouveau cycle commence, la nature s’éveille et la curiosité naturelle des enfants leur permet de faire de nombreuses découvertes. Pour l’association A Petits Pas, le printemps est l’occasion de faire une petite sortie dans le village: notre traditionnelle visite de la ferme d’Olga et Gérard Berthet.

C’est un rituel dont les enfants se souviennent longtemps. Même lorsqu’ils sont devenus grands et que leurs centres d’intérêt ont changé. Le souvenir de la visite de la ferme leur remonte dans les papilles, il a le goût de la tarte au sucre.

L’inoubliable tarte au sucre d’Olga!

Mais ce n’est pas le seul talent d’Olga.

DSC06130 (2)

Olga a une parfaite connaissance de ses animaux. Elle les soigne comme s’ils étaient ses propres enfants. Elle les aime d’un amour tendre et affectueux. Elle les cajole et les bichonne toute l’année. Elle leurs donne des prénoms. Elle connait le caractère de chaque bête: celle qui sera une bonne meneuse, celle dont il faudra se méfier. Elle retarde toujours le plus possible, le moment de se séparer de certaines vaches. C’est un déchirement pour Olga de les conduire à l’abattoir. Rien ne lui échappe.

Les enfants apprécient de se retrouver en tête à tête avec le troupeau. Nullement impressionnés, ils déambulent dans l’allée centrale, une main dans celle de leur nounou.

Leurs yeux dans les yeux des bestiaux, quelques-uns se laissent tentés par une petite caresse sur le museau. Les petits veaux ont quelques jours et dans quelques semaines ils découvriront les grands espaces et l’herbe grasse de la montagne. Ulysse et Lune, les ânes se chamaillent un peu, une ruade par-ci, une morsure par-là. Nous les conduisons au pré,  pour la plus grande joie des enfants, ils ont l’honneur de les tenir par leur longe. Puis c’est le moment du goûter, assis dans l’herbe tendre, nous dégustons cette fameuse tarte au sucre accompagnée d’un jus de fruits.

Olga,de sa petite voix douce, inlassablement, année après année, nous raconte l’histoire d’une femme proche de la nature et des animaux. Elle nous accueille toujours avec bienveillance en toute simplicité. C’est ce que nous aimons chez elle, cette douceur qui fait que l’on se sent toujours bien à ses côtés.